Publier une offre d'emploi gratuitement

Déposez une offre d'emploi gratuitement et sans inscription - Attirez les candidats qualifiés pour vos offres.

Poster une offre gratuitement
Administration Informatique Finance Marketing Communication Industrie Consultants Santé Hôtel RH Autres
RECEVEZ DES OFFRES SIMILAIRES PAR EMAIL ! S'inscrire
<< Emploi précédent or Prochain emploi >>
Cette offre d'emploi a été publiée il y a plus de 40 jours...

Expert National en Socio-économie, Loi et Finance environnementales  

06-09-2017

PNUD Cameroun

Yaoundé

640

CDD

0

Job Description

Agency: UNDP

Title: Expert National en Socio-économie, Loi et Finance environnementales

Job ID: 11941

Practice Area - Job Family: Environment and Energy - PROGRAMME MANAGEMENT

Vacancy End Date: 14/09/2017 (Midnight New York, USA)

Duty Station: Yaounde, Cameroon

Education & Work Experience: F-2-Year College Degree - 7 year(s) experience, I-Master's Level Degree - 5 year(s) experience

Languages Required: French, English

Grade: SB4

Vacancy Type: Service Contract (SC)

Posting Type: External

Bureau: Africa

Contract Duration: one year

Background

Les pays du bassin du Congo ont reçu l’appui du Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) pour mettre en œuvre une approche et une méthodologie visant à relever le défi du financement des Aires Protégées (AP) aux niveaux local, national et régional, à travers le projet régional « CBSP – Partenariat pour la conservation de la biodiversité – Mécanismes de financement durable des aires protégées du bassin du Congo– PIMS 3447 ». L’objectif de ce projet est de mettre en place des capacités, des cadres institutionnels et des mécanismes modèles pour la viabilité financière à long terme des systèmes d’AP et des écosystèmes associés dans six pays du Bassin du Congo (Cameroun, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine, République du Congo & République Démocratique du Congo). L’atteinte de cet objectif est visé à travers trois résultats interconnectés et complémentaires: (i) Résultat 1: mettre en place et/ou améliorer les cadres juridiques, politiques et institutionnels en vue d’appuyer le financement de la conservation durable des AP, aux niveaux régional et national ; (ii) Résultat 2: Appuyer l’amélioration des mécanismes existants et la création de mécanismes novateurs pour la gestion et le décaissement des recettes issues des AP  ; (iii) Résultat 3:  renforcer la planification des activités et mettre en place des outils de gestion rentables applicables aux AP et aux paysages associés.

La réalisation des résultats de ce projet contribuera également à la mise en œuvre du Plan de Convergence de la COMIFAC, notamment sa composante 3 dédiée à la conservation et l'utilisation durable de la diversité biologique. Ce Plan de Convergence est reconnu par tous les partenaires régionaux et internationaux comme étant le cadre fédérateur de référence devant guider les actions et le financement dans le secteur forêt-environnement dans la sous-région.

L’impact de l’atteinte des résultats interconnectés de ce projet régional est important pour la sous-région, car il s’avère aujourd’hui que les six pays du bassin du Congo, abrite près de 25% des forêts tropicales restantes du monde et constituent un puits de carbone estimée à 24-39 Gt. En outre, le bassin du Congo est remarquable au niveau mondial, pour sa faune et sa flore dont une grande partie n'existe nulle part ailleurs dans le monde. La flore dans les forêts de basse altitude est composée de plus de 10.000 espèces de plantes supérieures, dont 3.000 sont endémiques. Mais l’on constate que les financements des systèmes d'aires protégées mis en place pour la conservation et la gestion durable de la biodiversité dans le bassin du Congo, ne répondent pas suffisamment aux attentes. Ainsi, ils sont fortement tributaires des subventions gouvernementales dont les montants sont inférieurs à l’estimation des besoins réels en financement, et à court terme généralement. De surcroit, le cadre légal, politique et institutionnel des pays concernés n’est pas toujours propice au développement de nouvelles stratégies pour des financements innovants au niveau national ou régional. Aussi, l’insuffisance d'infrastructures de base, et les connaissances techniques limitées réduisent les capacités à retenir le personnel qualifié et à mener des opérations de gestion de base, ce qui entrave dès lors la planification financière à long terme, la sélection et la mise en œuvre des mécanismes de financements durables émergents pour améliorer la gestion durable des AP et la biodiversité du bassin du Congo.

Pour une durée de 5 ans, ce projet régional sera mis en œuvre par une Unité de gestion placée sous la coordination de la Commission des Forêts d’Afrique Centrale (COMIFAC), en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

La COMIFAC est une organisation intergouvernementale créée par la volonté des chefs d'États de l'Afrique centrale. Elle est l’unique instance d'orientation, de prise de décision, de suivi, de coordination et d’harmonisation des politiques et initiatives sous régionales pour la conservation et la gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique centrale.

L’expérience du PNUD en matière d’appui à la gestion durable des écosystèmes et de la biodiversité se fonde sur une approche stratégique globale visant à maintenir et améliorer les produits et services fournis par la biodiversité et les écosystèmes afin d'assurer des moyens de subsistance, l’alimentation, l'eau et la santé, renforcer leur résilience, la conservation des espèces menacées et de leurs habitats, et par ailleurs augmenter les capacités de stockage et de  séquestration du carbone par les forêts.

Afin de mener à bien les activités visées dans ce projet, un Accord de coopération a été signé entre le PNUD et la COMIFAC, et précise les responsabilités des deux parties dans la mise en œuvre de ce projet régional.

C’est dans ce cadre, que la COMIFAC recherche dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet un Expert national pour la République du Cameroun ayant de l’expertise en matière de Socio-économie, Loi et Finance environnementales (axé sur les aires protégées du Bassin du Congo/Afrique Centrale).

L’Expert national  qui sera recruté, sera placé sous la supervision directe de l’équipe technique de la COMIFAC (Point Focal) et globale du Coordonnateur Régional et travaillera avec l’équipe technique du Projet (basés à Yaoundé), en étroite collaboration avec l’encrage institutionnel national du projet (Ministère en charge des AP/Forets & Faunes),  le Point focal PNUD pays du projet,  ainsi que le Coordonnateur national pays de la COMIFAC, sous le leadership du Comité national de Pilotage (National Project Board). Il (elle) sera basé (e) dans chacun des 6 pays participants au projet régional (1 au Cameroun - 1au Congo – 1 au Gabon – 1 en Guinée Equatoriale – 1 en RCA – 1 en RDC) dont il doit être originaire.

Duties and Responsibilities

L’Expert national en Socio-économie, Loi et Finance environnementales axé sur les AP des pays du Bassin du Congo, sera responsable de la fourniture d’appui technique général à la déclinaison nationale du Projet, notamment dans son domaine d’expertise. Il/ elle apportera un appui technique dans la collecte des données nationales à remonter au Coordonnateur régional du Projet (CRP) et à l’équipe technique de l’Unité de gestion du projet basés à Yaoundé (au niveau régional), pour analyse et consolidation par le CTP, qui est en charge de la fourniture et la consolidation, au niveau global, des apports techniques nationaux requis pour l’atteinte des résultats du projet régional, à travers ses 3 composantes. Il/elle sera principalement en charge (principales tâches et responsabilités) de :

  • Collecter (au niveau national) des données relatives liés à l’économie environnementale et effectuer les analyses nécessaires pour préparer les rapports nationaux sur l’économie environnementale et en particulier sur les Aires protégées ;
  • Contribuer à l’élaboration et/ou mise à jour des données nationales relatives au contexte économique environnemental des systèmes d’aires protégées du pays, notamment l’estimation des valeurs d’usage direct et indirect (sur la base des analogies avec des sites ou des études comparables dans les autres pays du Bassin du Congo participants au Projet régional PIMS 3447) ;
  • Fournir à l’équipe technique régionale et à la Coordination régionale, une base de données nationale précisant le potentiel d’accroissement des valeurs d’usage des AP par le biais de l’écotourisme ou d’autres potentiels mécanismes visant à valoriser les AP en vue d’une gestion durable ;
  • Proposer une analyse technique comparative sur la base des données nationales des coûts et des avantages liés à une hausse des investissements dans les systèmes d’aires protégées à partir des niveaux actuels et proposer des projections ;
  • Proposer une évaluation nationale (sur base d’enquêtes ou autre approche méthodologique participative) sur le consentement à payer et les autres critères d’évaluation des services environnementaux, notamment dans certaines aires protégées nationales caractéristiques ;
  • Proposer une méthodologie (applicable au niveau national et transposable dans les autres pays du Bassin du Congo participants au Projet régional) assortie d’activités permettant d’effectuer des analyses économiques plus poussées pour confirmer les hypothèses sur les options de génération de revenus (dont seront issus les propositions des mécanismes financiers à titre pilote) ;
  • Fournir à l’équipe technique du projet et à la Coordination régional, les données nationales de qualité optimale sur l’économie environnementale (axée sur les Aires protégées), sur les aspects socio-économiques & institutionnels ainsi que les législations en la matière ;
  • Appuyer l’équipe technique nationale du projet et faire remonter à l’équipe technique régionale et à la Coordination régionale, les données fiables sur les questions socio-économiques liées à la génération de revenus et au financement des activités des AP, ainsi que les potentiels risques et conflits liés à la gestion durable des ressources, etc. ;
  • Appuyer l’Elaboration d’un plan de participation des parties prenantes nationales à la planification et mise en place des outils de gestion durables et mécanismes financiers pilotes pour les AP nationales ;
  • Appuyer l’élaboration (au niveau national) des Stratégies de durabilité financière au du système d’AP et la mise en place des mécanismes de sensibilisation et de concertation des parties prenantes à la gestion durable des AP ;
  • Contribuer (au niveau national) avec les parties prenantes nationales à la préparation et/ou mise à jour des Lois, politiques et règlements relatifs au financement durable et des Mécanismes de recettes, de décaissement et d'allocation durables des AP ;
  • Contribuer (au niveau national) au Renforcement des capacités des parties prenantes nationale, sur les mécanismes de suivi & évaluation des rôles et responsabilités institutionnels en matière de gestion et de financement durable des AP ;
  • Contribuer à renforcer les capacités des parties prenantes nationales sur l’élaboration d’un Plan d'affaires (Business plan) pour la gestion durable des sites nationaux pilotes des AP.
  • Exécuter toutes missions confiées par le Coordonnateur National COMIFAC.

Competencies

  • Très bonne expertise en Socio-économie, Loi et Finance environnementales (plus spécifiquement les aires protégées/biodiversité dans un des pays du Bassin du Congo : Cameroun - Congo – Gabon – Guinée Equatoriale – RCA – RDC) où il doit résider ;
  • Connaissance des politiques et des législations nationales en matière de gestion rentable, et de génération des revenues par services environnementaux (en général et les aires protégées en particulier).
  • Expérience avérée en matière d’appui technique à la mise en œuvre de projets de mise en place des mécanismes financiers environnementaux durables (notamment Aires protégées et/ou pour la protection de la Biodiversité en Afrique centrale - au moins l’un des 6 pays du Bassin du Congo concernés par le projet régional PIMS 3447) ;
  • Connaissance de la COMIFAC et de ses Partenaires techniques et financiers et leurs appuis dans la mise en œuvre des projets environnementaux est souhaitable ;
  • Capacités à circonscrire et à analyser les questions et les problèmes liés aux mécanismes financiers durables des Aires protégées nationales et, à proposer des mesures à leur résolution ;
  • Expérience de travail ou d’appui technique en matière de mise en place des financements durables des services environnementaux nationaux pour une gestion durable de ressources naturelles, en appui aux institutions nationales ;
  • Capacité d’adaptation, de communication et faculté à travailler dans des milieux multiculturels, avec le respect de la diversité et des droits humains.
  • Aptitudes à contribuer au renforcement des capacités techniques des parties prenantes nationales sur la mise en place (à titre pilote) des mécanismes financiers des services environnementaux (notamment Biodiversité et aires protégées) ;
  • Expérience antérieure en appui technique avec un projet du PNUD sur la thématique de Biodiversité, mécanismes financiers durables des ressources naturelles, des services environnementaux, serait utile.
  • Aptitudes à planifier son propre travail, à gérer les priorités concurrentes et à utiliser efficacement les technologies de l’information comme un outil et une ressource ;
  • Aptitudes à travailler en équipe et à communiquer avec une capacité technique analytique avérée (oral et écrit).

Required Skills and Experience

Formation / Education:

  • Diplôme universitaire minimum de niveau du Master 1 en Socio-économie, Sciences environnementales, Développement durable, Droit, Sciences sociales ou dans une discipline apparentée. À défaut, diplôme universitaire de premier cycle assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente.

Experience professionnelle:

  • Au moins cinq années d’expérience professionnelle, à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés, dans les systèmes socio-économiques et de financements durables des ressources naturelles et des services environnementaux (axé sur la Biodiversité et les Aires Protégées si possible), et de préférence avec une spécialisation dans les données environnementales nationales dans l’un ou l’autre des 6 pays du Bassin du Congo participants au projet régional PIMS 3447.
  • Une expérience antérieure de travail ou d’appui technique dans la mise en œuvre d’un projet environnemental du PNUD (avec ou non un financement du FEM) ou tout autre bailleur de Fonds serait un atout.

Langues (connaissances linguistiques):

  • Une maîtrise parfaite du français, aussi bien écrite qu’orale est indispensable.
  • Une connaissance pratique de l’anglais est aussi nécessaire pour une bonne interaction avec les partenaires.

TO APPLY

All interested candidates are invited to apply online through the following link: https://jobs.partneragencies.net/erecruitjobs.html?JobOpeningId=11941&hrs_jo_pst_seq=1&hrs_site_id=2





Be Social, Share! :)

Offres d'emploi récentes PNUD Cameroun

Cette offre d'emploi est-elle fausse, incorrecte ? Signalez-le !   

Recommender à un ami