Publier une offre d'emploi gratuitement

Déposez une offre d'emploi gratuitement et sans inscription - Attirez les candidats qualifiés pour vos offres.

Poster une offre gratuitement
Administration Informatique Finance Marketing Communication Industrie Consultants Santé Hôtel RH Autres
RECEVEZ DES OFFRES SIMILAIRES PAR EMAIL ! S'inscrire
<< Emploi précédent or Prochain emploi >>
Cette offre d'emploi a été publiée il y a plus de 40 jours...

Consultant - sécurité alimentaire et activités agricoles  

29-03-2017

WWF Cameroon

Yokadouma

1342

CDD

0

I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Les communautés de la périphérie du Parc National de Lobéké sont certainement exposées à l’insécurité alimentaire avec des conséquences larvées, mais qui pourraient être de plus en plus inquiétantes. De fait, comme l’ensemble de la population camerounaise la population est relativement jeune avec un fort taux d’accroissement (3,8% contre 2,9% pour l’ensemble de la Région de l’Est Cameroun). Dans l’ensemble, les indicateurs du niveau de vie sont faibles. De même, Les changements climatiques exercent également une pression sur le système alimentaire. Ils menacent non seulement la productivité agricole par le manque d’eau et une intensité grandissante de la sécheresse dans plusieurs régions du monde. Il influence également sur le revenu et la santé des individus par leurs effets sur les moyens d’existence et sur l’environnement sanitaire (Wheeler et Von Braun, 2013).

Dans le but d’œuvrer à  inverser ces tendances graduellement négatives, affectant le mode de vie des communautés riveraines du Parc National de Lobéké, le Fonds Mondial Pour la Nature (WWF) et ses partenaires (le MINFOF et l’Africa Biodiversity Collaborative Group (ABCG)) entendent évaluer la sécurité alimentaire des ménages riverains au Parc. A terme, ces données serviront comme une base permettant prévenir et de dépister la malnutrition, de mesurer progressivement le niveau d’avancement des activités et d’évaluer les impacts potentiels. A cet effet, WWF et ses partenaires cherchent un consultant pour la réalisation d’une étude de base permettant de mesurer le niveau d’insécurité alimentaire et ses déterminants à la périphérie du Parc National de Lobéké.     

II. OBJECTIFS DE LA CONSULTATION

Objectif général

L’objectif général de la consultation est de faire une évaluation de la  sécurité alimentaire au niveau des ménages et au niveau des individus vivant dans les villages du paysage de Lobéké. Il s’agira de mesurer le degré d’insécurité alimentaire et à en comprendre les déterminants et les facteurs de risque d’insécurité alimentaire.

Objectifs spécifiques

Précisément, il sera question de : 

  • Mesurer le niveau d’accès des ménages aux messages et aux intrants du planning familial moderne  et à la santé reproductive ;
  • Identifier le niveau d’accès à l’eau potable et les méthodes de traitement locaux de l’eau dans les ménages ; (Saisonnalité/disponibilité, distance par rapport au cours d’eau le plus proche, la qualité de l’eau)
  • Identifier le niveau d’accès aux  pratiques d’hygiène et de salubrité dans les ménages ;
  • Déterminer la diversité alimentaire et la fréquence de consommation des aliments chez les enfants de 6 mois  à 2 ans  ;
  • Décrire le niveau d’accès des  aliments de qualité en quantité suffisante dans les ménages ;
  • Identifier les déterminants de la qualité et de l’accès  à une alimentation nutritive et équilibré des ménages ;
  • Identifier  les niveaux d’accès, d’utilisation, de contrôle et de bénéfices tirés des  ressources productives et naturelles entre les hommes et les femmes ;
  • Mesurer les perceptions communautaires sur les liens existants entre la santé humaine et la qualité de l’environnement.  

III. LIVRABLES

Les livrables attendus de cette consultation découlent des objectifs assignés à la réalisation de l’étude et surtout des étapes y relatives. De façon concrète, les livrables ci-après devraient être disponibles :

  • Un rapport du pre-test du questionnaire ;
  • Un rapport de la collecte des données ;
  • Un rapport des données collectées.  

IV. ACTIVITES A REALISER PAR LE CONSULTANT

Sous la supervision du Chef du Programme de WWF-JENGI-TNS, le consultant a pour tâche de :

  • Faire une revue brève revue documentaire en se focalisant sur les différents thèmes précisés au niveau des objectifs spécifiques ;    
  • Harmoniser au besoin la note méthodologique ainsi que les outils et supports de collecte des données ;
  • Organiser et faciliter le pré-test des outils et supports de collecte des données ;
  • Organiser et faciliter la collecte des données ;
  • Dépouiller, analyser et interpréter les données collectées ;
  • Présenter les résultats aux gestionnaires du parc au cours d’un atelier.   

Le consultant aura une séance de briefing avec les gestionnaires du Parc National de Lobéké et leurs collaborateurs au cours de  laquelle  il  présentera  son  plan  de  travail.  Durant  sa  consultation,  il  travaillera  en  étroite  collaboration avec le responsable de l’Unité gestion participative et écodéveloppement  du Parc National de Lobéké.

V. FORMAT DE RAPPORT

Tous les rapports,  notes  et comptes rendus élaborés par le consultant sont rédigés en langue française. Les  documents  à  déposer  sont  en  formats  papier  et  en  formats  électroniques  en  Word,  Excel  ou Powerpoint. 

VI. ZONE GEOGRAPHIQUE DE LA CONSULTATION

La consultation se déroule dans les villages situés à la périphérie du Parc National de Lobéké. Au point de vue de l’organisation administrative le Parc est entièrement assis dans l’arrondissement de Moloundou, département de la Boumba et Ngoko, région de l’Est Cameroun.

VII. LA DUREE DE LA CONSULTATION

La consultation s’étale sur 25 jours de travail  effectif  y  compris le débriefing, la revue documentaire et le prétest des outils et supports de collecte des données. 

VIII. LE PROFIL DU CONSULTANT

Le consultant doit : 

  • Etre titulaire au moins d’un master en Science nutritionnelles ou sociales ;
  • Avoir au minimum 3 années d'expérience professionnelle dans le domaine des enquêtes et études similaires ;
  • Avoir une expérience pratique dans l’élaboration et la production des statistiques sociales ; 
  • Avoir  une  grande  capacité  de  rédaction  de  notes  méthodologiques,  bonne  connaissance  d’au moins un système d’analyse des données ; 
  • Avoir  des  aptitudes  à  communiquer,  à  conduire  des  équipes de terrain  et  à  travailler sous pression ;
  • la connaissance de la zone de consultation serait un atout indéniable ; 
  • Avoir  une  connaissance  parfaite  du  français  et de l’anglais (oral  et  écrit).

IX. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE

  • Une lettre de motivation adressée au Chef du programme WWF-JENGI-TNS (2 pages maximum avec la police Arial  10) comportant les prétentions financières de l’intéressé ;
  • Un curriculum vitae faisant ressortir la qualification et l’expérience professionnelle de l’intéressé ainsi que les références trois (03) personnes pouvant attester de la compétence du candidat ;
  • Une note de compréhension des présents termes de référence (2 pages au maximum avec la police Arial 10).

Le dossier de candidature doit parvenir à Monsieur le Chef de Programme de WWF-JENGI-TNS au plus tard le 1er avril 2017 à l’adresse suivante : AGomse@wwfcam.org, avec copie à jatangana@wwfcam.org et à agmengamenya@yahoo.com





Be Social, Share! :)

Offres d'emploi récentes WWF Cameroon

Cette offre d'emploi est-elle fausse, incorrecte ? Signalez-le !   

Recommender à un ami
Dog