Publier une offre d'emploi gratuitement

Déposez une offre d'emploi gratuitement et sans inscription - Attirez les candidats qualifiés pour vos offres.

Poster une offre gratuitement
Administration Informatique Finance Marketing Communication Industrie Consultants Santé Hôtel RH Autres
RECEVEZ DES OFFRES SIMILAIRES PAR EMAIL ! S'inscrire
<< Emploi précédent or Prochain emploi >>
Cette offre d'emploi a été publiée il y a plus de 40 jours...

Assistants Techniques Communaux  

04-01-2017

Première Urgence Internationale

Touboro, Djohong, Ngaoui

1492

CDD

0

OFFRE D’EMPLOI

Dans le cadre de ses activités humanitaires,

l’association française Première Urgence Internationale recherche :

TROIS (03) ASSISTANTS TECHNIQUES COMMUNAUX

Contexte

Première Urgence Internationale (PUI) est une Organisation Non Gouvernementale de solidarité internationale, à but non lucratif, apolitique et laïque. Elle a pour objectif de répondre à l’ensemble des besoins fondamentaux des victimes civiles mises en péril, marginalisées ou exclues par les effets de catastrophes naturelles, de guerres et de situations d’effondrement économique. PUI est présente dans 19 pays, en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient, dans le Caucase et les Caraïbes, et intervient dans les domaines de la sécurité alimentaire, la santé, la nutrition, la réhabilitation d’infrastructures, l’eau et l’assainissement et la relance économique.

PUI est présente au Cameroun depuis 2008 et vient-en aide aux réfugiés centrafricains, nigérians et aux populations vulnérables camerounaises, par le biais de projets dans les secteurs  de l’accès à l’eau, à l’hygiène et l’assainissement, la sécurité alimentaire, la construction de logements, la gestion de site de réfugiés, dans les Régions de l’Est et de l’Adamaoua, du Nord et de L’Extrême Nord.

Objectif global :

L’assistant technique communal est mis à la disposition de la commune par Première Urgence Internationale (PUI), pour appuyer la commune dans la gestion et la maintenance du parc Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) de la commune.

Il/Elle accompagnera sa commune d’affectation à définir elle-même sa stratégie de développement et de structuration en matière d’EHA. Par ailleurs, il travaillera en étroite collaboration avec les personnels communaux et l’équipe projet PUI pour mettre en œuvre des solutions adaptées au contexte local, ceci afin d’améliorer de façon effective les conditions d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène. Son expertise porte à la fois sur les champs techniques et sociaux de l’EHA. A l’issu de sa mission, la commune devra être autonome sur les aspects EHA.

Objectifs spécifiques :

  1. Assistance Technique Hard
  2. Assistance Technique Soft
  3. Activités Transverses
  4. Assurer le suivi logistique et administratif du projet au niveau de la commune.                

Responsabilités et activités à réaliser

1. Assistance technique hard 

L’assistant(e)  technique apporte son expertise à la commune dans la réhabilitation d’ouvrages : de la phase d’identification des besoins jusqu’au suivi du parc, en passant par la formation des agents communaux et  le suivi de chantier, dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. Il assure le suivi de la qualité de l’eau. Il assure un transfert de compétences techniques, en collaboration avec le MINEE et le MINSANTE (identification des stratégies, des personnes ressources pour chaque aspect).

  • Il/Elle participe à la préparation, et au suivi des chantiers de la commune liés à l’accès à l’eau, en collaboration avec l’équipe projet et le MINEE : réhabilitation de forages, de puits, d’adductions, de captages de sources…
  • Il/Elle  participe à la préparation et au suivi des chantiers de la commune liés à l’assainissement: systèmes d’assainissement individuel et collectif, gestion des déchets
  • Il/Elle, en collaboration avec le personnel communal, participe aux analyses d’eau et à la chloration, à l’aide des artisans réparateurs identifiés par la commune
  • Il/Elle  participe à l’identification de futurs projets (chantiers) : évaluation des pompes à motricité humaine (PMH) à remplacer ou à réparer dans le futur ainsi que des nouveaux sites de construction de puits ou de forages
  • Il/Elle élabore le cahier des clauses techniques particulières (CCTP) relatif à la construction/réhabilitation d’ouvrages hydrauliques (forages équipés de PMH)
  • Il/Elle réalise un devis quantitatif précis, détaillé et exhaustif des matériaux et matériels nécessaires aux chantiers de construction/réparations des ouvrages hydrauliques 
  • Il/Elle réalise des plans, coupes et autres dessins techniques des ouvrages ;
  • Il/Elle participe au processus de sélection de l’entrepreneur et à la rédaction des contrats de travaux ;
  • Il/Elle  assure le suivi technique et le contrôle des différentes phases des travaux / s’assure que les travaux sont menés dans le respect des engagements contractuels techniques (choix des implantations, matériel, outils, équipement et matériaux utilisés, profondeur des forages, dosages en béton et ferraillages par exemple) et dans les délais prévus.
  • Il/Elle définit en amont les étapes de réceptions intermédiaires qu’il devra valider afin d’autoriser la poursuite des travaux de réhabilitation ou de construction par les entrepreneurs.
  • Il/Elle supervise la réception et l’acheminement des fournitures achetés pour les chantiers.
  • Il/Elle assiste l’agent communal de l’eau dans ses relations avec des entrepreneurs sur les aspects techniques. Il est proactif et veille à ce que des discussions fluides et régulières soient entretenues avec les entrepreneurs en période de construction. Il rédige et envoie les correspondances officielles aux  entrepreneurs après validation de son supérieur hiérarchique. 
  • Il/Elle assure le lien et la remontée des informations à son N+1. Il transmet les rapports d’activités hebdomadaires (tous les vendredis) et fait remonter tout problème ou difficulté technique à son supérieur hiérarchique.
  • Il/Elle s’assure du respect des procédures de sécurité et de la législation sur tous les chantiers.
  • Il/Elle est garant du respect de l’éthique de Première Urgence International sur les chantiers (travail des enfants, comportement à l’égard des communautés, prostitution, détournement de l’aide, etc.).
  • Il/Elle participe à la réalisation d’analyses de la qualité de l’eau en collaboration avec l’équipe projet et le MINEE

2. Assistance technique soft

L’assistant(e) technique apporte son expertise dans la formation et le suivi des acteurs locaux, dans l’actualisation de la cartographie des ouvrages hydrauliques. Il est garant du bon fonctionnement du fond de l’eau.

L’assistant(e) technique apporte un son expertise et ses conseils lors des instances communales pouvant amener à d’importantes évolutions institutionnelles : Plan d’Investissement Annuel, plans de développement communal, etc.

  • Il/Elle s’assure du fonctionnement du fond WaSH de la commune : gestion financière et transparence, financements effectifs dans le domaine WaSH.
  • Il/Elle, participe à l’actualisation de la stratégie EHA de la commune.
  • Il/Elle, participe au suivi des comités de gestion de points d’eau, des agents communautaires d’hygiène, des artisans réparateurs.
  • IL/Elle participe à la mise en place d’outils de monitoring au niveau communal.
  • Il/Elle, en collaboration avec le personnel communal, participe à l’actualisation de la cartographie hydraulique et de la base de données hydraulique de la commune
  • Il/Elle participe à l’amélioration de l’approvisionnement en pièces détachées avec le personnel communal : mise en place de point de vente, groupements d’achats pour les CGE…

3. Activités transversales

  • Il/Elle participe, en collaboration avec la commune, à l’évaluation des conditions d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement sur le territoire communal
  • Il/Elle identifie les besoins en formation et organise des sessions de formation à l’intention des acteurs locaux (personnel communal, comités de gestion des points d’eau, agents communautaires d’hygiène, artisans réparateurs, opérateurs des points de vente), en collaboration avec la commune, l’équipe projet, le MINEE et le MINSANTE.
  • Il/Elle met en place des outils pédagogiques, guides techniques, synthèses règlementaires pour faciliter la mise en œuvre des activités EHA de la commune.
  • Il/Elle  propose et met en place des outils de suivi et évaluation pour une mise en place efficace des activités et, des outils de contrôle (suivi des chantiers, CGE) pour garantir une bonne gestion ou utilisation des ressources.
  • Il/Elle suit régulièrement la consommation ou l’utilisation des matériaux, matériels ou équipements mis à disposition dans les chantiers.
  • Il/Elle s’assure du respect des plannings et fait des propositions de modification/ajustment pour tenir compte de circonstances de force majeurs  (contexte sécuritaire, restrictions administratives etc...)
  • Il/Elle s’assure que l’approche utilisée par PUI est pertinente sinon il doit proposer, s’il le juge nécessaire, des modifications dans l’approche  auprès des bénéficiaires et des autorités locales.
  • Selon les besoins du/ projet et/ou les informations collectées, et il/elle produit et diffuse des rapports de suivi des activités et d’évaluations aux personnes concernées.
  • Il/Elle s’assure de la capitalisation de l’ensemble des documents, outils et formations produits dans le cadre du projet et s’assure que les sources de vérification mentionnées dans la proposition du projet sont disponibles.
  • Il/Elle transmet les rapports internes et externes à son responsable hiérarchique en respectant les délais de validation interne et échéances contractuelles externes (rapports de projet/s).

4. Assurer le suivi logistique et administratif du projet au niveau de la commune

  • Il/Elle prend en compte les contraintes temporelles et logistiques  et programmatiques ainsi que les procédures d’achat propres aux programmes dans la planification des activités
  • Il/Elle s’assure, en coordination avec l’adjoint(e) responsable technique, et la commune que le stockage des matériels du projet est approprié.
  • Il/Elle organise, en coordination avec l’adjoint(e) responsable technique, le volet logistique du projet (livraison, distribution, stockage sur site, etc).
  • Il/Elle fournit régulièrement à l’adjoint(e) du responsable technique l’ensemble des informations nécessaires à l’élaboration du prévisionnel de trésorerie propre à son projet.

La liste des tâches décrites ci-dessus constitue le cadre général de vos fonctions.

Profil recherché:

  • Etre titulaire d’un Bac + 3 dans les domaines recherchés (génie civil, hydraulique, hydrogéologie, assainissement, déchets).

Expérience requise :

  • Justifier d’une expérience:
  • au moins 3 ans sur un poste équivalent,
  • en suivi de chantier,
  • en gestion de projet.
  • Une expérience dans l’humanitaire (ONG) serait un atout.

Connaissances et compétences obligatoires :

  • Encadrement d’équipe
  • Formation / Capacity building
  • Respect des procédures Administratives et Logistiques
  • Respect des règles de sécurité
  • Gestion de la chaine d’approvisionnement (achat, transport, stockage)
  • Pack Office
  • Français

Connaissances et compétences appréciées:

  • Equipements techniques (Informatique, communication, etc…)
  • Fufulde, gbaya, kako, maka
  • Anglais
  • SIG

Caractéristiques personnelles requises :

  • Esprit d’équipe
  • Rigueur et organisation
  • Bonne réactivité / efficience
  • Sens des responsabilités
  • Bonne capacité d’analyse et de synthèse
  • Sens de la diplomatie et ouverture d’esprit
  • Force de propositions, recherche de solutions
  • Respect de la confidentialité
  • Prise d’initiatives pertinentes
  • Capacité à gérer les priorités
  • Bon pédagogue
  • Bonne capacité de communication horizontale et verticale
  • Capacité à travailler en autonomie
  • Capacité de négociation
  • Bonne capacités rédactionnelles
  • Ponctualité

Conditions

  • Poste basé à Djohong, Ngaoui (Région de l’Adamaoua) et Touboro (Région du Nord).
  • Contrat à Durée Déterminée.
  • Salaire défini selon la grille salariale PUI.
  • Entrée en poste au plus tard le 23 JANVIER 2017.

LE (LA) CANDIDAT(E)  DOIT DÉPOSER SON DOSSIER (LETTRE MOTIVATION, CV), AUX LOCAUX DE PREMIÈRE URGENCE INTERNATIONALE À YAOUNDE, NGAOUNDERE, BATOURI, MAROUA ou ENVOYER PAR MAIL

puami.cmr.recrutement@gmail.com

LES DOSSIERS FOURNIS NE SERONT PAS RESTITUÉS AUX CANDIDATS.

  1. LE/ LA CANDIDAT(E) DOIT PRECISER EXPLICITEMENT LE POSTE POUR LE QUEL IL POSTULE.
  2. DATE LIMITE DE DÉPOT DES DOSSIERS : LE  DIMANCHE 15 JANVIER 2017
  3. SEULS LES CANDIDATS PRESELECTIONNES SERONT CONTACTES PERSONNELLEMENT.
  4. LES ORIGINAUX DES DIPLOMES, CERTIFICAT DE TRAVAIL, RECOMMANDATIONS DEVRONT ETRE APPORTES PAR LES CANDIDATS CONVOQUES POUR LES TESTS ET ENTRETIENS.





Be Social, Share! :)

Offres d'emploi récentes Première Urgence Internationale

Cette offre d'emploi est-elle fausse, incorrecte ? Signalez-le !   

Recommender à un ami